Une première ferme maraîchère en ville, au sein du parc naturel urbain de Repainville, à l’entrée est de Rouen.

Depuis juillet 2016, Le Champ des Possibles a installé une ferme maraîchère au cœur du Parc Naturel Urbain de Repainville, dans la Vallée des Deux Rivières, à l’entrée est de Rouen.

Une production maraichère artisanale en cœur de ville

Sur les dix hectares du site naturel inconstructible de Repainville, deux hectares sont mis à disposition de l’association par la Ville de Rouen. Une cinquantaine de variétés de légumes et de plantes aromatiques est cultivée sur le site, selon les principes de l’agriculture biologique.

Le Champ des Possibles s’appuie sur les principes de la permaculture pour développer une agriculture écologique et résiliente. Les méthodes  de culture sont paysannes et s’inspirent des écosystèmes naturels pour produire, sur de petites surfaces, une nourriture saine et abondante, qui respecte l’environnement et enrichit les sols. Quelques principes de base :

  • pas de labour pour ne pas bouleverser l’écosystème et les cycles du sol,
  • utilisation modérée des engins mécaniques,
  • aucun usage de pesticides ni d’engrais chimiques,
  • choix du paillage végétal pour nourrir, protéger et enrichir la terre, réduire les apports en eau et favoriser la vie microbienne essentielle à la fertilisation,
  • gestion économe de la ressource en eau (sources et cours d’eaux du site),
  • utilisation de semences paysannes adaptées au contexte local.

Une grande serre (1000 m2), mise à disposition par la Ville de Rouen et deux tunnels de culture (300 m2 chacun), permettent d’optimiser le calendrier en proposant des légumes plus tôt et plus tard dans la saison et d’augmenter le nombre de variétés cultivées.

Cette production locale est en cours de certification «AB» (agriculture biologique), label qui devrait être obtenu à l’été 2018.

Une commercialisation en circuits courts

Le Champ des Possibles commercialise ses produits au plus près d’une clientèle locale de particuliers et de professionnels de l’alimentation :

  • Vente directe à la ferme, route de Lyons-La-Forêt, deux fois par semaine.  Le contact direct avec les acheteurs sont autant d’occasions d’expliquer, d’informer et de partager sur les modes de culture utilisés, le respect des saisons, le métier de maraîcher ou d’échanger des recettes de cuisine.
  • Fourniture de légumes frais et aromates à l’AMAP (association pour le maintien d’une agriculture paysanne) du Mont-Gargan à Rouen : quinze foyers se sont engagés pour la saison 2017. Les paniers sont préparés et distribués chaque semaine aux adhérents de l’AMAP.
  • Vente « à intermédiaires » : le Champ des possibles développe petit à petit son réseau d’acheteurs intermédiaires. Il compte parmi ses clients « historiques » : « Taxi fermier » (livraison domicile des produits locaux commandés en ligne), « Le Verger du Robec » (primeurs de Darnétal) , « Ma gamelle est vide » (prestations de cuisine végétarienne à base de produits locaux de saison, « food truck »).

Voir aussi :